Le Royaume

Soeur Claudia Joubert

Le Plan de Dieu sur moi

Camp des jeunes filles – 17 au 24 juillet 2011

C’est sous le regard bienveillant de la Dame que s’est déroulé le camp d’été des jeunes filles, du 17 au 24 juillet. Venues de diverses régions du Québec et même des États-Unis, vingt-sept adolescentes, âgées entre 12 et 16 ans, se sont réunies à Lac-Etchemin. C’est dans une harmonie teintée de joie et de sérénité que des amitiés se sont retrouvées et d’autres se sont créées.

Offert par les Filles de Marie et orchestré par madame Louise Gingras, ce séjour, couronné de succès, ne pourrait être possible sans la contribution de bienfaiteurs qui, chaque année, renouvellent leur grande générosité. Par leurs talents culinaires, artistiques et inventifs, les bénévoles ont su combler les estomacs et les esprits avides de connaissances diverses. Des remerciements vont également aux familles d’accueil et aux monitrices, dont une jeune Belge venue aider la Communauté et qui, par la même occasion, a participé au camp.

Groupe des jeunes filles, âgées entre 12 et 16 ans, ayant participé au camp d'été. Elles sont réunies au sous-sol de la chapelle Spiri-Maria et sont accompagnées d'une jeune Belge venue aider les Filles de Marie durant un mois.

«Le Plan de Dieu sur moi»

Le thème «Le Plan de Dieu sur moi», qui a constitué la toile de fond tout au long de la semaine, a été abordé sous différentes facettes. Les aspects spirituels, tels les moments de prières communautaires, le Saint Sacrifice de la messe, les périodes d’adoration à la chapelle Spiri-Maria et la procession aux flambeaux ont été des plus favorables pour l’élévation de l’âme. De plus, la lecture d’un guide, conçu spécialement pour le camp, rappelle des points propices pour être attentif aux desseins divins: la formation d’une âme, se laisser diviniser et s’imprégner de Vie d’Amour.

Afin d’aider la compréhension de leur rôle de «religieuses dans le monde», les jeunes filles ont été encouragées à se consacrer quotidiennement à Marie, comme nous le rappelait notre Maman: «Grâce à Marie, notre Dame, et à notre consécration, nous avons été appelés, selon notre petite mesure, à relever ce monde qui chancelle et qui a faim de paix, d’amour et d’unité.» (Lettre aux membres, septembre 2008) Par leur exemple, elles deviennent messagères pour le nouveau millénaire, ce Royaume que notre Fondatrice acquiert au combat. De fait, le visionnement du film «Vie d’Amour», qui en dresse un portrait historique, a informé les jeunes des moments marquants de l’Oeuvre. Par l’attention portée aux événements providentiels, Mère Paul-Marie a su mettre à profit «le Plan de Dieu».

Toujours dans l’optique d’éclairer les coeurs et les esprits ouverts aux mystères célestes, les conférences données par le Père Rémi Tremblay et un entretien avec Marc Bosquart ont contribué à l’élargissement de nouvelles connaissances.

Divers ateliers

Arts et textile

Art culinaire

Jeux divers

Moment de détente

Moments de prière

Procession aux flambeaux

Une belle variété d’ateliers a été offerte aux jeunes pour les éveiller à la beauté et les mener à de nouvelles découvertes. En art textile, elles ont décoré, avec divers matériaux, un foulard selon leur créativité. Un autre atelier leur a permis d’apprendre la fabrication d’une pièce de tissu. À l’aide d’une base de bois, les jeunes ont fait preuve de patience et de minutie en apprenant à tisser manuellement. Toujours dans le domaine des arts, les apprenties artistes ont peint sur un coupe-papier en bois préalablement sculpté.

Pour contribuer à la préparation d’un repas communautaire, les filles ont mis avec joie la main à la pâte en faisant des biscuits, en coupant des légumes et des fruits pour faire de délicieuses salades.

Afin d’accroître leur savoir, les adolescentes ont été mises au courant de notions en électricité par différentes démonstrations.

Une atmosphère de béatitude régnait pendant la fabrication de chapelets. Un par un, les petits grains ont été réunis avec piété et persévérance afin de réaliser une chaîne d’Ave qui nous lie à notre Maman du Ciel. La confection d’un étui en cuir est venue compléter cet ensemble indispensable pour garder le coeur rivé à la prière, l’arme par excellence pour éloigner le mal. Et que dire du chant choral pratiqué tous les matins et que les voix juvéniles entonnaient avec gaieté à tout moment de la journée, unissant les âmes! À travers ces ateliers où l’entraide rayonnait, les adolescentes se sont trouvé de nouveaux talents.

Activités extérieures et sportives

L’agréable température était propice à la pratique de sports et de jeux à l’extérieur, ce qui était d’un grand bien pour développer l’esprit d’équipe et de coopération. La gaieté fraternelle était présente dans les bons moments et même dans les épreuves. De fait, l’ascension du Mont Orignal fut une excursion inoubliable sous les rayons ardents du soleil. Il était beau d’entendre des jeunes filles s’encourager en gravissant le sentier rocailleux et d’offrir leurs inconforts avec amour, s’unissant aux souffrances de la Maman. Au sommet, des brises légères venaient rappeler la présence de Dieu en ce lieu offrant une vue panoramique sur les montagnes environnantes de la région des Appalaches. La Sainte Messe, ayant pour décor le paysage de Lac-Etchemin, cette terre bénie, a été l’apogée de cette journée.

La portée du témoignage

Une tournée de quelques endroits du patrimoine religieux et culturel de Sainte-Marie-de-Beauce a fait découvrir cette ville des environs. Une visite dans une ferme d’apiculture a permis de faire un parallèle entre le monde fascinant des abeilles et notre monde ouvrier... jusqu’à la reine. Nous ne finissons jamais de nous émerveiller devant les créations de Dieu. Les jeunes filles se sont distinguées par leur joie de vivre, ce qui a donné un témoignage aux gens côtoyés lors de cette journée.

Cette semaine d’échanges fraternels vient raviver la flamme de cette jeunesse florissante partageant la même foi et la même espérance pour un monde meilleur. Sous la houlette de notre Mère, notre Souveraine, c’est avec confiance que nous devons répandre Son message de lumière en nous offrant à notre tour au service de l’amour pour Dieu et pour les autres.

Soeur Claudia Joubert, o.ff.m.